Your browser does not support JavaScript !

Démarches

L’IAE de Montpellier a conscience de la nécessité d’internationaliser les études en gestion et management dans un contexte de mondialisation croissante.
Dans notre institut, la validation d’un semestre ou d’une année à l’étranger est uniquement offerte aux étudiants du BIMB (Bachelor of International Management and Business) et du Master 2 IAI (Ingénieur d’Affaires à l'International).

 

-- Procédures administratives --

1ère étape : Les étudiants souhaitant intégrer une de ces formations à l'international (M2 IAI, BIMB) doivent candidater en ligne (onglet "Postuler" dans chaque fiche diplôme).

2ème étape : Les étudiants admis au diplôme et qui vont suivre la formation devront alors retirer une fiche de voeux (en vue de leur nomination dans une université partenaire) au bureau des Relations Internationales qu'il devront retourner au plus tôt à ce même bureau.

3ème étape : Il incombera aux étudiants de remplir les dossiers de candidature (application form + learning agreement -contrat d'études- et éventuellement un "accommodation form") disponibles sur les différents sites internet de nos universités partenaires et de les transmettre au bureu des Relations Internationales qui les fera parvenir aux coordinateurs des universités concernées.

PS : Les dossiers de bourses de mobilités (ERASMUS+ + AMI + Région) seront disponibles au bureau des Relations Internationales.

A noter : Le contrat d'études (learning agreement) devra impérativement être complété et signé par l'un des responsables pédagogiques du diplôme avant votre départ.

 

-- Le fonctionnement des programmes d'échanges : les crédits ECTS --

ECTS : European Credit Transfer System ou système européen de transfert et d’accumulation de crédits.

L’objectif de ce système est clairement identifié, il s’agit de donner une meilleure transparence aux cursus, et donc de favoriser la mobilité en facilitant la reconnaissance des études à l’étranger. L’ECTS est devenu l’un des éléments centraux de processus d’harmonisation de l’enseignement supérieur européen.

Les crédits sont capitalisables, compensables et transférables dans toutes les universités européennes. Ainsi, les modules d’enseignement que vous aurez étudiés dans une université espagnole ou belge pourront être enfin reconnus et comptabilisés pour l’obtention de votre diplôme.

Le crédit constitue en fait une unité de mesure des diplômes, commune à tous les pays participants. Les crédits ECTS représentent, sous la forme d’une valeur numérique entre 1 et 60 affectée à chaque unité de cours, le volume de travail que l’étudiant est supposé fournir pour chacune d’entre elles.

Ils expriment donc la quantité de travail que chaque unité de cours requiert, par rapport au volume total de travail, pour réussir une année d’études complète dans l’établissement. Ainsi, une année académique est fixée à 60 crédits, soit 30 crédits par semestre d’études. En ce sens, une licence correspond donc à 180 crédits, un master à 300 crédits et un doctorat à 420 crédits.